** LE POINT SUR LES MARCHÉS à l'ouverture des Bourses en Europe **

jeudi 6 novembre 2014 09h44
 

PARIS/LONDRES, 6 novembre (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en
légère baisse jeudi, dans des marchés nerveux avant la réunion de la Banque
centrale européenne qui pourrait décevoir certains investisseurs faute de
nouvelles mesures d'assouplissement monétaire et alors qu'une avalanche de
résultats trimestriels mitigés agite le marché.
    La BCE devrait observer le statu quo ce jeudi, attendant de connaître les
prochaines prévisions économiques de l'Eurosystème qui paraîtront en décembre
ainsi que les effets économiques de ses dernières mesures avant de se prononcer
sur l'opportunité de nouvelles initiatives. 
    "Il y a un peu de nervosité avant la BCE. Le marché voudrait plus
d'assouplissement monétaire mais il se peut qu'on ne l'obtienne pas", dit Darren
Courtney-Cook, chef du trading chez Central Markets Investment Management.
    À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,33% à 4.194,64 points vers 8h30 GMT.
À Francfort, le Dax cède 0,13% et à Londres le FTSE 0,38%.
L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,36% et le
FTSEurofirst 300 de 0,14%. 
    La banque centrale a déjà commencé à racheter des actifs du secteur privé,
mais de nouvelles mesures telles que des rachats directs de dettes souveraines -
comme le font d'autres banques centrales - devront attendre, en raison notamment
de résistances politiques, principalement en Allemagne, en dépit d'une
croissance en zone euro dont la faiblesse a été confirmée dans le services
malgré un mouvement en profondeur de baisse des prix. 
    Aux valeurs, les banques françaises Société générale (-1,9%) et
Crédit agricole (-3,3%) perdent du terrain après leurs résultats
 , tandis que l'allemande Commerzbank 
prend 0,6% après sa publication meilleure que prévu.  
    Finmeccanica (+3,3%) est porté par le relèvement de ses objectifs,
tout comme Adidas (+5,14%), qui profite de résultats légèrement
supérieurs aux attentes.,, 
    En revanche, Legrand et Zurich Assurance figurent parmi
les plus fortes baisses du Stoxx 600.  
    CGG se distingue avec un bond en avant de près de 16% en dépit de
résultats en forte baisse. Le spécialiste des services et équipements
géophysiques a souligné les avancées de son plan de transformation qu'il estime
suffisant pour faire face à la baisse des cours du pétrole. 
    Veolia Environnement (+4,1%) affiche la plus forte hausse du CAC à
Paris après des résultats en nette hausse sur les neuf premiers
mois.    
    Sur le marché des changes, le dollar se stabilise face au yen, après avoir
atteint un pic de sept ans, en attendant l'issue de la réunion de la BCE et les
chiffres de l'emploi d'octobre aux Etats-Unis qui seront publiés vendredi.
    L'euro se maintient juste au-dessus de son plus bas de deux ans face à la
devise américaine, autour de 1,25 dollar, et le dollar australien se traite à
ses plus bas en quatre ans face au dollar,comme l'ensemble des devises liées aux
matières premières qui souffrent du ralentissement de la croissance mondiale.   
    Sur le marché du pétrole, le Brent se maintient autour des 83 dollars le
baril, après avoir récemment touché ses plus bas niveaux depuis 2010, soutenu
mercredi par des rumeurs d'explosion d'un oléoduc en Arabie saoudite, ainsi que
par l'annonce d'une augmentation des stocks américains.           
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)