LEAD 1-Toyota relève sa prévision de bénéfice grâce au yen faible

mercredi 5 novembre 2014 08h12
 

(Actualisé avec des précisions)

TOKYO, 5 novembre (Reuters) - Toyota Motor a relevé de 9,1% mercredi sa prévision de bénéfice d'exploitation annuel, la forte baisse du yen augmentant les bénéfices rapatriés et compensant une baisse des ventes.

Le premier constructeur automobile mondial anticipe dorénavant un bénéfice d'exploitation de 2.500 milliards de yens (17,47 milliards d'euros) sur l'exercice clos le 31 mars prochain au lieu de 2.300 milliards précédemment, en raison notamment d'une contribution des effets de change de 135 milliards. Il projette de vendre 9,05 millions de véhicules sur l'exercice en cours au lieu de 9,10 millions.

Toyota a également revu en hausse sa prévision de bénéfice net à 2.000 milliards de yens contre 1.780 milliards.

"Bien sûr, les taux de change ont aidé mais nous avons également fait des efforts pour compenser les points négatifs comme la hausse des charges fixes en réduisant les coûts et en prenant des initiatives sur le plan commercial", a dit le vice-président exécutif Nobuyori Kodaira lors d'une conférence de presse.

Le dollar a dépassé 113 yens cette semaine, pour la première fois depuis décembre 2007, après le nouvel assouplissement monétaire inattendu annoncé vendredi dernier par la Banque du Japon (BoJ). Toyota a revu son hypothèse de taux de change annuel du dollar à 104 yens contre 101.

Sur la période juillet-septembre, une baisse de 8% du yen combinée à des mesures de réduction des coûts a permis à Toyota d'enregistrer des résultats record durant le deuxième trimestre de son exercice fiscal.

Le constructeur a annoncé mercredi une hausse de 11,3% de son bénéfice d'exploitation au deuxième trimestre, à 659,22 milliards de yens (4,6 milliards d'euros) contre un consensus Thomson Reuters I/B/E/S dégagé auprès de 13 analystes de 650,7 milliards. Le bénéfice net, qui incorpore les profits dégagés par les coentreprises en Chine, a augmenté de 23% à 539,06 milliards de yens.

Le constructeur japonais a réalisé de fortes ventes aux Etats-Unis, son premier marché, grâce à la reprise économique locale, à des financements facilement disponibles et à une baisse des prix de l'essence. Il a de fait légèrement relevé sa prévision de vente en Amérique du Nord, à 2,74 millions de véhicules contre 2,71 millions.

Le marché chinois est plus incertain. Les concurrents Honda Motor et Nissan Motor y ont revu en baisse leurs prévisions de vente, évoquant un ralentissement de la croissance locale. Toyota veut pourtant y augmenter ses ventes de 20% au moins à 1,1 million de véhicules cette année. A la différence de Honda et de Nissan, Toyota et ses associés chinois ont vu leurs ventes progresser ces derniers mois.

L'action Toyota a terminé en hausse de 0,1% avant la publication des résultats, tandis que le Nikkei a gagné 0,4%. (Mari Saito, Wilfrid Exbrayat pour le service français)