Lafarge sera proche de son objectif de dette, priorité à Holcim

mercredi 5 novembre 2014 07h55
 

PARIS, 5 novembre (Reuters) - Lafarge se rapprochera de son objectif de désendettement à la fin de l'année, mais pourrait ne pas l'atteindre totalement en raison de la priorité désormais donnée à son projet de fusion avec le suisse Holcim, a déclaré mercredi le PDG du cimentier français.

Lafarge visait jusqu'ici une dette nette à moins de neuf milliards d'euros. A la fin du troisième trimestre, elle se situait à 10,3 milliards, et le groupe compte sécuriser pour 900 millions d'euros de désinvestissements au quatrième trimestre.

"On va s'en rapprocher au cours du quatrième trimestre, il est possible qu'on n'y soit pas totalement compte tenu du fait que nous avons décidé de faire une pause sur certains désinvestissements", a expliqué Bruno Lafont au cours d'une téléconférence de presse.

"C'est moins important que de réaliser des désinvestissements dans le cadre de la fusion avec Holcim, et bien sûr la fusion avec Holcim", a-t-il ajouté. (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)