CORR-Trois candidats renoncent à l'aéroport de Toulouse-Blagnac

mardi 4 novembre 2014 18h53
 

(Corrige l'orthographe des noms des entreprises chinoises § 11)

* Le gouvernement veut privatiser 49,99% de l'aéroport cette année

* Macquarie, Ferrovial et AviAlliance ont jeté l'éponge

* Macquarie craignait l'incertitude fiscale et réglementaire-source

* AviAlliance redoutait pour sa part une surenchère-autre source

* Trois candidats restent en lice, dont ADP et Vinci

PARIS, 4 novembre (Reuters) - Le groupe australien d'investissement Macquarie, le groupe espagnol de BTP Ferrovial et l'opérateur aéroportuaire allemand AviAlliance se sont retirés de l'appel d'offres pour la privatisation de l'aéroport de Toulouse, dans un contexte d'avenir incertain pour la réglementation des concessions en France.

Macquarie et Ferrovial ont confirmé mardi, comme le rapportait Le Figaro, s'être abstenus de déposer une offre ferme le mois dernier, sans expliquer leur retrait.

Selon une source proche du dossier, la décision de Macquarie s'explique par "l'incertitude fiscale et réglementaire que suggèrent les déclarations de Ségolène Royal".   Suite...