Honda, Nissan réduisent leurs prévisions de ventes en Chine

mardi 4 novembre 2014 09h30
 

SHANGHAI, 4 novembre (Reuters) - Honda et Nissan ont réduit mardi leurs prévisions de ventes en Chine où leur concurrent Toyota continue en revanche de bien se porter.

Honda, le troisième constructeur nippon, compte désormais écouler un peu plus de 800.000 véhicules sur le premier marché mondial cette année, au lieu d'un précédent objectif de 900.000, a dit un porte-parole basé en Chine.

Cette révision fait suite à un quatrième mois de baisse des ventes en octobre. Honda et ses deux coentreprises chinoises ont vendu le mois dernier 70.802 véhicules en Chine, un chiffre en repli de 5,8% sur un an et qui fait suite à un plongeon de 23,1% le mois précédent.

Sur les dix premiers mois de l'année, les ventes s'établissent à 573.154 unités, en hausse de seulement 0,1% par rapport à janvier-octobre 2013.

Honda assemble des véhicules en Chine en partenariat avec Dongfeng Motor Group et Guangzhou Automobile Group .

Nissan, autre allié de Dongfeng, a également revu en baisse sa prévision de ventes mardi, tablant désormais sur 1,27 million de véhicules écoulés en Chine sur l'exercice clos le 31 mars 2015 au lieu de 1,43 million.

Le revers de fortune de Honda et Nissan contraste avec la bonne santé affichée par Toyota, le numéro un japonais, qui a vu ses ventes en Chine bondir de 27,1% en octobre, à 104.700 unités, après des hausses de 26,1% en septembre et de 8,9% en août.

Sur les dix premiers mois de l'année, Toyota a écoulé 815.000 véhicules en Chine, un chiffre en hausse de 13,3%, et il ambitionne de dépasser pour la première fois le cap du million sur l'ensemble de l'année, après 917.500 en 2013.

Toyota a des coentreprises en Chine avec Guangzhou Automobile Group et China FAW Group.

Voir aussi BREAKINGVIEWS Japanese automakers face hardest China future (Samuel Shen et Adam Jourdan, Véronique Tison pour le service français)