Une hausse des taux à l'été 2015 serait trop tardive-Fisher (Fed)

lundi 3 novembre 2014 20h46
 

NEW YORK, 3 novembre (Reuters) - Relever les taux directeurs à la fin de l'été 2015, comme les marchés financiers l'anticipent, serait trop attendre de la part de la Réserve fédérale et il se pourrait bien qu'elle s'y prenne plus tôt, a déclaré lundi le président de la Fed de Dallas Richard Fisher.

Fisher, considéré comme l'un des "faucons" de la banque centrale et qui doit mettre à ses fonctions au début de l'an prochain, s'est dit préoccupé que la banque centrale attende trop longtemps avant d'amorcer un durcissement monétaire dans la mesure où l'inflation n'est que légèrement inférieure à son objectif de 2%.

Mais l'institut d'émission pourrait agir plutôt que les marchés ne s'y attendent en raison d'une croissance raisonnable aux Etats-Unis et chez ses grands partenaires commerciaux que sont le Canada et le Mexique, a-t-il poursuivi.

"Je nous vois bien relever les taux avant le moment auquel les marchés escomptent que nous le ferons", a-t-il dit à la presse. (Jonathan Spicer, Wilfrid Exbrayat pour le service français)