** LE POINT SUR LES MARCHÉS à l'ouverture des Bourses en Europe **

lundi 3 novembre 2014 09h51
 

PARIS, 3 novembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes faisaient
du surplace lundi dans les premiers échanges, marquant ainsi une pause après
leur forte progression enregistrée la semaine dernière dans la foulée de
nouvelles mesures d'assouplissement monétaire annoncées vendredi par la Banque
du Japon.
    À Paris, le CAC 40 prend 0,03% (+1,16 point) à 4.234,25 points vers
08h45 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,04% et à Londres, le FTSE
 gagne 0,03%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de
0,01% et le FTSEurofirst 300 enregistre une hausse de 0,14%.
    En attendant les résultats définitifs des enquêtes PMI en Europe, les
investisseurs ont été quelque peu échaudés par des indices PMI chinois peu
enthousiasmants.
    L'atonie de la croissance dans la zone euro et le ralentissement de
l'activité en Chine sont depuis des mois les principales sources de
préoccupation des intervenants de marché.
    Le recul des marchés actions et les incertitudes liées à la fois à la
conjoncture mondiale et, de manière plus ponctuelle, les élections de mi-mandat
aux Etats-Unis, incitent les acteurs de marché à privilégier les actifs jugés
sûrs, tel le dollar, le franc suisse ou encore les Bunds allemands.
    Les matières premières, dont l'or et le pétrole, sont de leur côté plombées
par la vigueur du billet vert, qui est également porté par le différentiel de
politique monétaire entre, d'un côté, les Etats-Unis et, de l'autre, la zone
euro et le Japon.
    La séance est également animée par des résultats d'entreprise, avec
notamment un recul de 1,4% du titre HSBC Holdings, plus forte baisse de
l'indice Stoxx 50, après que la banque britannique a annoncé un repli
de 12% de son bénéfice imposable courant. 
    A l'autre bout du spectre, l'action Ryanair prend plus de 9% après
que la compagnie aérienne à bas coûts a annoncé une révision à la hausse de son
objectif de résultat annuel. 
    Le titre Publicis cède de son côté plus de 3% après que le groupe
publicitaire français a annoncé un projet d'acquisition du spécialiste américain
de la publicité en ligne Sapient, pour 3,7 milliards de dollars (trois
milliards d'euros environ).  
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Patrick Vignal)