La France de moins en moins attractive pour les investisseurs US

jeudi 23 octobre 2014 18h05
 

PARIS, 23 octobre (Reuters) - Après trois années de déclin, le moral des investisseurs américains présents en France connaît un léger mieux mais leur jugement sur l'attractivité de l'Hexagone atteint un nouveau point bas, selon une enquête publiée jeudi.

La 15e édition du baromètre annuel de la Chambre de commerce américaine en France et la société de conseil Bain & Company fait apparaître ainsi que l'indicateur de recommandation de la France en tant que destination d'investissement tombe à -74%.

Il est de -72% s'agissant de l'extension d'activités existantes.

En comparaison avec d'autres destinations européennes, seulement 12% des dirigeants d'entreprises américaines en France interrogés estiment aujourd'hui que la perception de la France par leur maison mère est positive, alors qu'ils étaient encore majoritaires (56%) en 2011.

Pour autant, leur moral s'est légèrement amélioré et ils sont 37%, un plus bas depuis 2010, à juger que l'évolution de l'environnement dans leur secteur économique en France a été négative cette année. Dix-neuf pour cent pensent qu'elle est positive et 44% stable.

Par comparaison, le taux de réponses négatives était de 60% dans l'édition 2013 du baromètre. Et 69% des répondants anticipent une stabilisation ou légère amélioration du contexte économique sur les deux prochaines années.

Plus de 4.000 entreprises américaines sont présentes en France où elles emploient plus de 440.000 salariés, les Etats-Unis restant le premier investisseur étranger dans le pays.

Le baromètre complet : bit.ly/1wuUgyK (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)