** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

vendredi 24 octobre 2014 07h59
 

PARIS, 23 octobre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues en baisse vendredi à l'ouverture, au lendemain d'une information sur
un premier cas de fièvre Ebola diagnostiqué à New York qui a freiné la hausse de
Wall Street et pesé sur les places asiatiques. 
    En l'absence d'indicateurs conjoncturels majeurs, les publications de
résultats devraient continuer d'animer la tendance sur fonds de moindre appétit
pour le risque.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait perdre jusqu'à 0,7% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,4%
comme le FTSE à Londres. 
    La Bourse de Tokyo, soutenue par les valeurs exportatrices avec le recul du
yen, a réduit ses gains en fin de séance après la confirmation d'un
premier cas de fièvre Ebola diagnostiqué à New York.     
    La pétrole a lui aussi cédé une partie des gains enregistrés au cours des
dernières séances après des informations sur une baisse des livraisons
saoudiennes en septembre, le cours du baril de Brent cèdant 29 cents à
86,54 dollars vers 07h55. 
    
 
PRINCIPAUX INDICATEURS A L'AGENDA DU (DATE) 
PAYS   GMT      INDICATEUR                        PÉRIODE  CONSENSUS  PRÉCÉDENT
DE     06h00    Indice GFK du moral des ménages   novembre    8,0        8,3
GB     08h30    PIB (1ère estimation)              T3         +0,7%     +0,9%
US     14h00    Ventes de logements neufs         septembre  470.000   504.000

   
    VALEURS À SUIVRE
    * BASF a vu son bénéfice d'exploitation augmenter plus que prévu
au troisième trimestre, les performances de ses activités pétrochimiques aux
Etats-Unis compensant la faiblesse de la demande en Europe. Le premier chimiste
mondial par le chiffre d'affaires a dégagé un résultat opérationnel ajusté en
hausse de 8,9% à 1,84 milliard d'euros à comparer au consensus Reuters qui le
donnait à 1,74 milliard. Il a toutedois revu sa prévision d'EBITDA pour 2015
dans une fourchettte de 10 à 12 milliards d'euros contre 14 milliards
précédemment. 
    * ERICSSON a fait état d'un bénéfice opérationnel du troisième
trimestre inférieur aux attentes des analystes financiers, l'équipementier
télécoms suédois évoquant notamment ralentissement de l'activité en Amérique du
Nord. 
    * AXA a fait état jeudi soir d'un chiffre d'affaires stable sur
les neuf premiers mois, pénalisé par l'appréciation de l'euro face au dollar et
aux devises asiatiques, mais l'assureur espère bénéficier de la récente baisse
de la monnaie unique. 
    * SAINT-GOBAIN a confirmé jeudi son principal objectif de résultat
pour 2014, de nouvelles réductions de coûts devant l'aider à faire face au coup
de frein enregistré par son activité au troisième trimestre. 
    * KERING a maintenu le cap de sa croissance organique au troisième
trimestre grâce à l'accélération de Puma PUMG.DE, tandis que Gucci a poursuivi
sa baisse et que Bottega Veneta a nettement ralenti la cadence. 
    * VINCI a confirmé ses objectifs pour 2014 après un troisième
trimestre marqué par une dégradation de l'activité dans le contracting, mais
atténuée cependant par la vigueur de l'activité dans les concessions.
 
    * UNIBAIL-RODAMCO UNBP.AS a annoncé jeudi une hausse de 9,9% de son chiffre
d'affaires sur les neuf premiers de l'année et s'est déclaré en passe de boucler
son programme de cessions immobilières. 
    * AIR LIQUIDE a amélioré son chiffre d'affaires au troisième
trimestre, l'activité du numéro deux mondial du secteur des gaz industriels
derrière l'allemand Linde LING.DE étant soutenue par les Amériques et
l'Asie-Pacifique, même si l'impact des changes l'a ralenti. 
    * ESSILOR a accru ses ventes de 3,9% au troisième trimestre dopé
par sa croissance aux Etats-Unis et dans les pays émergents. Le chiffre
d'affaires du numéro un mondial de l'optique ophtalmologique a atteint 1.415
millions d'euros (+14,4% en publié). 
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Marc Joanny pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten)