LEAD 1-UE-Hollande arc-bouté sur la croissance, Merkel veut un équilibre

jeudi 23 octobre 2014 17h38
 

* Un Conseil européen partagé entre climat et économie

* Déjeuner de travail des dirigeants de la zone euro (Actualisé avec Merkel et contexte)

BRUXELLES, 23 octobre (Reuters) - Paris et Berlin ont de nouveau émis jeudi des vues différentes sur la politique économique, François Hollande faisant de la croissance une priorité absolue et Angela Merkel insistant pour qu'elle aille de pair avec la réduction des déficits publics.

Le président français et la chancelière allemande s'exprimaient à leur arrivée au Conseil européen de Bruxelles, qui devait se pencher sur le changement climatique et l'énergie avant d'examiner vendredi la situation économique en Europe, marquée par un net ralentissement de l'activité.

"Vous savez quel est l'objectif de la France, c'est que la croissance soit prioritaire et rien ne nous fera dévier de cet objectif", a dit François Hollande, qui avait reçu plus tôt à Paris les responsables sociaux-démocrates.

"Ça vaut pour l'interprétation de notre propre budget : on respectera les règles mais avec le maximum de flexibilité. Et ça vaut aussi pour l'objectif de croissance, que nous allons porter notamment demain lors de la réunion du Conseil européen", a-t-il ajouté, alors qu'il était interrogé sur des informations faisant état de demandes de la Commission concernant le budget français.

"Il y a un dialogue qui a été engagé déjà depuis plusieurs semaines entre la France et la Commission européenne comme le prévoient les traités. Nous répondons à un certain nombre d'informations", a-t-il encore déclaré.

Quelques instants auparavant, Angela Merkel, avait estimé qu'il fallait "parvenir à la fois à la croissance et à la consolidation budgétaire".

  Suite...