L'été humide a pesé sur les ventes de Heineken en Europe

mercredi 22 octobre 2014 09h56
 

BRUXELLES, 22 octobre (Reuters) - Un été pluvieux a pesé sur les ventes de bière qui ont été moins élevées que prévu pour Heineken en Europe au troisième trimestre trimestre, sans pour autant que le troisième brasseur mondial revienne sur ses prévisions annuelles.

Les ventes ont pratiquement stagné sur la période juillet-septembre, en Europe de l'Ouest comme en Europe orientale, mais elles ont augmenté ailleurs, a déclaré le groupe néerlandais mercredi.

Le chiffre d'affaires consolidé du troisième trimestre a augmenté de 0,2% à périmètre comparable à 5,10 milliards d'euros, en deçà d'un consensus Reuters auprès de 10 analystes le donnant à 5,32 milliards.

Le bénéfice net est ressorti à 460 millions d'euros, en baisse par rapport au résultat de 483 millions enregistré au troisième trimestre 2013.

Heineken a confirmé sa prévision d'une croissance de la marge opérationnelle annuelle supérieure à son objectif à moyen terme qui est de l'ordre de 40 points de base par an.

Le brasseur a également dit que la croissance en volume et le revenu par hectolitre seraient en recul au second semestre après un solide premier semestre alimenté par la Coupe du monde de football, une bonne météo et une forte réduction des coûts.

En Europe de l'ouest, la baisse des volumes vendus du troisième trimestre s'explique par des facteurs climatiques. Ils ont également jouré en Europe de l'Est, où Heineken a dû aussi compter avec une loi restreignant les ventes d'alcool en Russie et une conjoncture économique affaiblie en Pologne.

L'Europe a représenté la moitié du chiffre d'affaires de Heineken et le tiers environ de son résultat opérationnal au premier semestre.

C'est dans la région Asie-Pacifique que la croissance a été la plus soutenue avec en particulier une forte croissance en volume de la marque Tiger au Vietnam et en Malaisie.   Suite...