La Chine, premier marché d'Airbus Helicopters d'ici 2020

mercredi 22 octobre 2014 08h23
 

PEKIN, 22 octobre (Reuters) - Airbus Helicopters pense que la Chine, Hong Kong compris, deviendra son principal marché dans les six ans, Pékin commençant l'an prochain à assouplir l'encadrement des vols à basse altitude.

Le leader mondial des hélicoptères civils pense porter ses ventes annuelles en Chine à 150 unités d'ici 2020 contre 30 à 40 actuellement, a déclaré mercredi à Reuters Norbert Ducrot, président de la filiale d'Airbus pour la Chine.

Les ventes aux Etats-Unis, pour l'heure principal marché d'Airbus Helicopters, sont en moyenne de 120 à 150 appareils par an.

"Le marché chinois est très petit avec un fort potentiel", a dit Norbert Ducrot. "Je suis quasiment certain que vers 2020, la Chine sera le premier marché d'Airbus Helicopters".

Il a ajouté que pour l'instant, la clientèle chinoise d'Airbus Helicopters se recrutait surtout chez les entreprises publiques, la police et les pompiers mais il a ajouté que commençaient à poindre des sociétés privées.

La Chine a simplifié fin 2013 les procédures d'autorisation de vol pour les avions privés mais le marché des hélicoptères et des petits avions est restreint du fait du contrôle par l'armée de l'espace aérien à basse altitude.

Une pénurie de petits aéroports, de centres de maintenance, de mécaniciens et de pilotes explique aussi pourquoi ce segment peine à se développer. (Fang Yan et Matthew Miller, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)