LEAD 1-France-Les "frondeurs" du PS s'abstiennent sur le budget 2015

mardi 21 octobre 2014 18h07
 

* Abstentions de 39 "frondeurs" et des écologistes

* "Il a été voté, c'est bien", dit Hollande (Actualisé avec déclarations, mesures)

PARIS, 21 octobre (Reuters) - Trente-neuf "frondeurs" du Parti socialiste, dont trois anciens ministres limogés, ont une nouvelle fois défié mardi le gouvernement en s'abstenant lors du vote des recettes du projet de budget pour 2015, adopté par à peine 266 voix contre 245.

Les contestataires socialistes de la politique économique du gouvernement n'avaient été que 32 le 16 septembre dernier à s'abstenir lors du vote de confiance au second gouvernement du Premier ministre Manuel Valls. Les anciens ministres Delphine Batho, Aurélie Filippetti et Benoît Hamon les ont rejoints.

Quatorze des 17 écologistes se sont également abstenus lors d'un vote qui n'a été positif que grâce à l'appui des radicaux de gauche alliés à la majorité du Parti socialiste.

Les groupes UMP, UDI (centriste) et Front de gauche ont voté contre ce PLF présenté par Michel Sapin, le ministre des Finances, et Christian Eckert, secrétaire d'Etat au budget.

Interrogé sur cette faible majorité sur un texte marqueur de l'appartenance à une majorité politique, François Hollande s'est contenté d'un commentaire laconique.

"Il a été voté, c'est bien", a-t-il déclaré lors d'une visite au salon de l'alimentation à Paris.

Paris a envoyé mercredi dernier son projet de loi de finances pour 2015 à la Commission européenne, qui risque de le retoquer dans la mesure où le déficit restera en 2015 supérieur à 3% du PIB, contrairement aux engagements de Paris.   Suite...