Un Conseil européen maigre sur l'économie, en attendant Juncker

mercredi 22 octobre 2014 16h17
 

* Flou sur le plan à 300 milliards d'euros de Juncker

* La nouvelle Commission entrera en fonction le 1er novembre

* Nouveaux objectifs sur le réchauffement climatique

PARIS, 22 octobre (Reuters) - Les chefs d'Etat et de gouvernement européens se pencheront vendredi sur la situation économique en Europe, marquée par un net ralentissement de l'activité, mais il faudra attendre plusieurs semaines pour des annonces concrètes.

En ligne de mire, le plan d'investissements de 300 milliards d'euros sur trois ans que Jean-Claude Juncker, président élu de la Commission européenne, présentera "avant Noël".

Parallèlement, la France et l'Italie promettent d'accentuer les réformes visant à doper leur croissance, en espérant ainsi éviter un bras de fer avec leurs partenaires lié à leur incapacité à tenir leurs engagements budgétaires.

Après une après-midi consacrée jeudi au changement climatique et à la politique énergétique, le Conseil européen abordera vendredi matin les questions économiques. Un déjeuner de travail des chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro consacré à la situation économique aura lieu dans la foulée.

L'objectif, explique-t-on à Paris, est d'être en mesure de mettre en oeuvre le plus rapidement possible le plan d'investissements de Jean-Claude Juncker quand il sera présenté.

Face à la panne de croissance en Europe, les milieux économiques espèrent des réponses rapides.   Suite...