AF-KLM, Delta et Alitalia proposent des concessions à l'UE

mardi 21 octobre 2014 12h21
 

BRUXELLES, 21 octobre (Reuters) - Air France-KLM, Delta Air Lines et Alitalia ont proposé de céder des créneaux d'atterrissage et de décollage sur trois aéroports et ont accepté d'autres concessions pour mettre fin à une enquête des services de la concurrence de la Commission européenne, a annoncé celle-ci mardi.

"Ces engagements visent principalement à permettre aux compagnies aériennes concurrentes de commencer ou de développer l'exploitation des liaisons concernées en abaissant les barrières à l'entrée ou à l'expansion", a ajouté l'exécutif communautaire dans un communiqué.

Les trois compagnies se disent prêtes à laisser leurs concurrentes proposer des billets sur leurs vols et à faciliter les correspondances.

La Commission va recueillir les réactions des autres acteurs du marché avant de prendre une décision.

Air France-KLM, Delta et Alitalia appartiennent à l'alliance commerciale SkyTeam et sont liées entre autres par des accords de partage de codes sur certaines destinations.

La Commission estime que "leur coopération transatlantique pourrait nuire à la concurrence pour les passagers 'premium' sur la liaison Paris-New York et pour l'ensemble des passagers sur les liaisons Amsterdam-New York et Rome-New York", explique le communiqué de la CE. (Foo Yun Chee,; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)