Ryanair privilégie l'Europe pour continuer de croître

vendredi 17 octobre 2014 19h55
 

DUBLIN, 17 octobre (Reuters) - L'ambition de Ryanair de devenir l'une des premières compagnies aériennes mondiales passera par un renforcement de ses activités en Europe, où le groupe est déjà le numéro un, plutôt que par l'entrée sur de nouveaux marchés, a déclaré vendredi le directeur commercial du groupe.

Ryanair, qui a vendu 80 millions de billets d'avions l'an dernier, vise une croissance de 50% du nombre de passagers transportés d'ici 2019. Pour accompagner cette croissance, la compagnie irlandaise a commandé 380 nouveaux Boeing.

Dans un entretien à Reuters, David O'Brien a déclaré que l'essentiel de cette croissance proviendrait d'une augmentation de capacités dans ses marchés européens historiques, comme la Grande-Bretagne, l'Allemagne et la Pologne.

"Une partie importante de la croissance ne sera guère spectaculaire en apparence, mais impressionnante par son ampleur", a ajouté celui qui doit passer des accords avec les aéroports en vue d'augmenter encore les liaisons proposées par Ryanair, actuellement au nombre de quelque 1.600.

Au cours de l'année à venir, Ryanair donnera la priorité aux nouvelles liaisons court-courriers, avec au moins deux vols par jour et davantage d'avions reliant les capitales, et le nombre de vols intérieurs augmentera sensiblement.

"C'est assez ennuyeux et basique mais c'est de là que viendront les vraies opportunités de croissance", a dit David O'Brien.

Ryanair estime qu'environ 20 millions de ses 83 millions de passagers annuels sont des voyageurs d'affaires et veut porter leur nombre entre 30 et 36 millions. (Conor Humphries,; Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par)