LEAD 2-France-Accord gouvernement-PS sur la politique familiale

jeudi 16 octobre 2014 22h20
 

* Vers une modulation des allocations familiales

* Abandon du projet de réduction de la prime à la naissance (Avec précisions, réaction de la CGT)

PARIS, 16 octobre (Reuters) - Les allocations familiales seront modulées en fonction des revenus à partir du 1er juillet 2015, a annoncé jeudi la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine.

Le gouvernement attend de cette mesure 400 millions d'euros d'économies en 2015 et 800 millions par an ensuite, en année pleine, précise-t-on de sources gouvernementales.

Cette modification au projet de budget de la Sécurité sociale pour 2015 a été obtenue par les députés socialistes, en accord avec le gouvernement. Elle concernera 12% des familles, a précisé Marisol Touraine lors d'une conférence de presse.

A partir de 6.000 euros de revenus mensuels pour un foyer avec deux enfants, les allocations familiales seront réduites de moitié. A partir de 8.000 euros, elles seront divisées par quatre, ces seuils étant augmentés de 500 euros par enfant.

"C'est une réforme de justice parce qu'elle préserve le caractère universel de la politique familiale", a dit Marisol Touraine. "C'est une réforme de progrès, c'est une réforme de justice, c'est une réforme de gauche."

Elle a parallèlement annoncé l'abandon du projet initial de diminution de la prime à la naissance à partir du deuxième enfant et de report de l'âge de la majoration des allocations de 14 à 16 ans.

Elle a assuré que l'ensemble des mesures désormais prévues gardait inchangé le cadrage financier envisagé dans le projet de budget initial.   Suite...