Telecom Italia dément des informations de presse sur une scission

jeudi 16 octobre 2014 11h10
 

MILAN, 16 octobre (Reuters) - L'administrateur délégué de Telecom Italia Giuseppe Recchi a démenti jeudi que le gouvernement italien étudiait un plan prévoyant une scission du réseau de téléphonie fixe de l'opérateur et la prise d'une participation majoritaire dans la nouvelle entité.

Le quotidien italien La Repubblica a rapporté jeudi que le gouvernement, qui a le pouvoir d'opposer son veto à tout changement majeur de gouvernance au sein d'entreprises opérant dans des secteurs stratégiques comme les télécoms, était prêt à étudier une telle opération pour doper des investissements nécessaires dans le haut débit.

"Ce dossier n'existe pas. C'est quelque chose que j'ai déjà entendu quatre ou cinq dois depuis que je suis chez Telecom Italia et il n'existe aucune base légale pour une scission du réseau d'un groupe privé", a déclaré Giuseppe Recchi à la presse à Milan. (Andrea Mandala, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Véronique Tison)