Ahmed Toumeh réélu à la tête de la Coalition nationale syrienne

mercredi 15 octobre 2014 18h21
 

ISTANBUL, 15 octobre (Reuters) - Ahmed Toumeh a été réélu mercredi à Istanbul à la tête de la Coalition nationale syrienne (CNS), qui réunit l'opposition syrienne modérée soutenue par les Occidentaux.

Certains membres de la coalition en exil voulaient élire comme "Premier ministre" un dirigeant basé en Syrie, dans les zones tenues par la rébellion, mais ils n'ont pas été suivis.

La réélection de Toumeh confirme l'influence du Qatar et des Frères musulmans sur la CNS.

"Notre problème, c'est que nous avons besoin d'argent qui aille directement à notre gouvernement intérimaire (...) Les seuls pays qui peuvent donner cet argent sont l'Arabie saoudite et le Qatar, donc il nous fallait élire un candidat avec des appuis politiques, au lieu de quelqu'un basé en Syrie", a expliqué un membre de la CNS après le vote.

"La Coalition est devenue un théâtre où les puissances régionales jouent leur jeu, au détriment de la révolution", a-t-il déploré.

"Toumeh a le soutien des Frères musulmans, des Turcs et des Qataris, mais cela ne s'est pas passé sans heurts", a dit un autre membre de l'opposition.

Plus de 40 des 109 membres de la CNS, dont son président Hadi al Bahra, appuyé par les Saoudiens, n'ont pas participé au vote, pour beaucoup afin de dénoncer l'influence des Frères musulmans, a-t-on déclaré de source proche de la réunion. Toumeh a été élu par 63 voix sur 65 votes exprimés. (Dasha Afanasieva, Guy Kerivel pour le service français)