Siemens supprime 1.200 emplois dans l'énergie en Allemagne-radio

mercredi 15 octobre 2014 17h10
 

MUNICH, 15 octobre (Reuters) - Siemens est en train de supprimer 1.200 emplois dans sa branche énergie en Allemagne en raison d'une faible demande en équipements pour centrale nucléaire et en maintenance, a rapporté mercredi la radio Bayerischer Rundfunk, citant des sources au sein du conglomérat.

Le groupe industriel allemand a confirmé qu'il prévoyait des "ajustements d'effectifs" dans cette activité. Il n'a pas voulu préciser le nombre d'emplois concernés dans la mesure où il souhaite engager des négociations.

Siemens a présenté cette année un vaste plan de restructuration pour rattraper son retard sur ses principaux concurrents General Electric et Philips en termes d'innovation et de rentabilité.

Lisa Davis, qui a été nommée à la tête de la branche énergie du groupe, a déclaré en octobre à un journal allemand que le groupe pourrait fermer certaines usines pour anticiper le recul de ses marges d'exploitation ces prochaines années.

Siemens, deuxième plus importante capitalisation allemande, a également prévenu que des suppressions d'emplois pourraient survenir dans sa division manutention des bagages et automatisation postale. (Jens Hack, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)