LEAD 1-France-5 à 10 mds d'euros d'actifs publics cédés dans les 18 mois

mercredi 15 octobre 2014 16h31
 

(Actualisé avec précision sur les réinvestissements)

PARIS, 15 octobre (Reuters) - L'Etat français prévoit de céder entre cinq et dix milliards d'euros d'actifs au cours des 18 prochains mois pour contribuer à son désendettement mais aussi réinvestir dans des secteurs prioritaires ou certaines entreprises qui ont besoin d'être accompagnées, a annoncé mercredi le ministre de l'Economie.

"Le portefeuille de participations de l'Etat doit être mis au service de la croissance et de l'activité", a indiqué Emmanuel Macron en présentant les grandes lignes de son futur projet de loi pour l'activité et l'égalité des chances économiques.

"Nous aurons des cessions dans plusieurs domaines. L'objectif chiffré c'est entre 5 et 10 milliards d'euros", a-t-il dit en refusant de donner des détails sur les groupes publics concernés. "Ce sera dans les 18 prochains mois", a-t-il ajouté.

Sur cette somme, figurent les quatre milliards d'euros de désinvestissements déjà annoncés par le ministre des Finances Michel Sapin pour le désendettement dans le cadre du projet de loi de finances 2015.

Le reste servira à "des réinvestissements dans des priorités sectorielles", comme la transition énergétique ou le numérique, et dans d'autres entreprises, a-t-il ajouté.

A la question de savoir si EDF pourrait être concerné, Emmanuel Macron, a indiqué que "la volonté du gouvernement n'est pas d'aller vers la privatisation" de l'électricien, dont le gouvernement vient de nommer un nouveau président.

L'Etat actionnaire dispose d'un portefeuille de participations dans 74 entreprises dont la valeur est d'environ 110 milliards d'euros. Le gouvernement a annoncé en août 2013 qu'il allait mener une politique active de gestion de ces participations. (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)