LEAD 2-HP reprendra son programme de rachat de titres

mercredi 15 octobre 2014 17h22
 

(Actualisé avec des précisions, cours de Bourse, citations)

par Lehar Maan et Abhirup Roy

15 octobre (Reuters) - Hewlett-Packard a annoncé mercredi qu'il reprendrait son programme de rachat de titres, au lendemain de la rupture des discussions de fusion avec le spécialiste des solutions de stockage EMC rapportée par des sources à Reuters.

HP, qui n'a pas admis discuter avec EMC et qui a par ailleurs confirmé ses prévisions de résultats de l'exercice 2014, a dit qu'il reprenait ce programme car il n'était plus en possession des "informations importantes" qui l'avaient amené à le suspendre en août.

Les deux sociétés tentaient encore la semaine dernière de sceller un accord mais les discussions ont buté sur le prix et ont été rompues, ont dit à Reuters des sources au fait du dossier.

"Je pense que nous avons toujours été sceptiques sur la possibilité que cette opération arrive à son terme compte tenu de la multiplicité des intervenants et des intérêts contradictoires", a dit à Reuters Shannon Cross, analyste de Cross Research.

HP a également déclaré mercredi qu'il comptait toujours restituer la moitié au moins de son free cash flow aux actionnaires par le biais de dividendes et de rachats de titres sur les exercices 2014 et 2015, prenant les mesures qui s'imposent pour compenser le déficit à ce sujet.

Hewlett-Packard a annoncé le 6 octobre les modalités de sa scission en deux entreprises cotées pour séparer ses activités d'ordinateurs individuels et d'imprimantes de celles dédiées aux entreprises, plus porteuses, ce qui le conduira à supprimer 5.000 emplois supplémentaires.

Ce projet de fusion avorté pourrait forcer EMC à réexaminer sa participation dans VMware. "Dans la mesure où cette porte (d'une fusion avec HP) est peut-être fermée, nous pensons qu'EMC a une décision difficile à prendre dans les mois qui viennent concernant VMware pour augmenter la valeur pour l'actionnaire: scission ou modification du tour de table?", dit Daniel Ives, analyste de FBR Capital Markets.

Selon une source d'Elliott Management, le fonds qui détient 2,2% d'EMC, le rachat par HP de la totalité d'EMC ne créerait pas autant de valeur pour l'actionnaire qu'une scission de VMware, l'option privilégiée le fonds spéculatif.

L'action HP gagnait 1,46% à 32,71 dollars en matinée. L'action EMC cédait 1,6% à 27,17 dollars. Wall Street perdait 1,27% dans le même temps. (Wilfrid Exbrayat pour le service français)