GB-Aldermore renonce à son IPO, évoque le repli des marchés

mercredi 15 octobre 2014 15h25
 

LONDRES, 15 octobre (Reuters) - La banque britannique Aldermore a annulé mercredi son introduction à la Bourse de Londres en évoquant les mauvaises conditions de marché, qui ont déjà découragé d'autres entreprises européennes ces dernières semaines.

"En raison de la récente détérioration des marchés d'actions dans le monde, le conseil d'Aldermore et ses actionnaires ont décidé de ne pas procéder à une IPO à l'heure actuelle", a expliqué la banque.

La décision de renoncer à son IPO, qui aurait valorisé le groupe environ 800 millions de livres (1 milliard d'euros), jette un froid sur celle de Virgin Money, prévue ce mois-ci.

Aldermore et Virgin font partie des "petites" banques dont le gouvernement espèrent qu'elles permettront de réduire la domination de Lloyds, HSBC, Royal Bank of Scotland, Barclays et Santander UK, qui contrôlent à elles cinq plus des trois quarts des comptes de particuliers.

Aldermore, fondée en 2009 par l'ancien dirigeant de Barclays Philip Monks avec l'appui des fonds d'investissement AnaCap et Morgan Stanley Alternative Investment Partners, prévoyait de vendre environ 300 millions de livres d'actions d'ici jeudi et d'entrer en Bourse le lendemain.

"C'était au mauvais endroit au mauvais moment", a déclaré une source proche du dossier. Celle-ci a ajouté que le carnet d'ordres "n'était pas près" d'être couvert et l'estimation était jugée trop haute par certains investisseurs. La banque avait fixé une fourchette de prix de 217 à 265 pence par action, valorisant l'activité jusqu'à 870 millions de livres.

La perspective d'un relèvement des taux d'intérêt aux Etats-Unis et la détérioration des prévisions économiques en Allemagne expliquent en partie le dégagement sur les marchés qui a touché les actions des sociétés nouvellement cotées, réduit la demande des investisseurs et entraîné un repli de plus 8% du FTSE 100 depuis le 4 septembre.

Le groupe français spécialisé dans l'ingénierie électrique Spie et la société italienne de cosmétiques Intercos ont tous deux annulé leur IPO la semaine dernière. et

DES INVESTISSEURS REFROIDIS   Suite...