La Bourse de Paris-Les valeurs du jour mercredi (clôture)

mercredi 15 octobre 2014 18h43
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 15 octobre (Reuters - Les valeurs du jour mercredi à
la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a chuté de 3,63% à
3.939,72 points, le malaise généralisé des Bourses s'étant accru
après la publication de statistiques américaines inférieures aux
attentes et une montée de la tension autour de la dette grecque
dont les taux ont flambé de 100 points de base à 7,86% sur des
craintes d'abandon prématuré du plan de sauvetage européen.
    
    * En Europe, tous les indices sectoriels, bancaires et santé
en tête, ont fini dans le rouge.
        
    * ALCATEL-LUCENT (-6,3% à 1,903 euros) a accusé la
plus forte baisse du CAC 40. CREDIT AGRICOLE a perdu
5,45% à 10,49 euros, ARCELORMITTAL 5,35% à 9,489
euros, SAINT-GOBAIN 4,3% à 31,145 euros, SOCIETE
GENERALE 5,17% à 35,145 euros, BNP PARIBAS 
4,6% à 46,455 euros.
    Hors CAC, NATIXIS (-6,47% à 5,02 euros) a accusé 
la plus forte baisse du SBF 120.
        
    * Le secteur de la santé (-3,88%) a enregistré un
des plus mauvaises performances sectorielles en Europe dans le
sillage de Shire, qui a chuté de 22% alors qu'AbbVie
 se demande s'il doit bien recommander à ses
actionnaires de voter en faveur du rachat du groupe britannique.
 
    SANOFI a lâché 4,22% à 79,5 euros.
    
     Aucune valeur du CAC 40 n'a fini dans le vert. Mais le luxe
a résisté. 
    * LVMH a limité sa perte à 0,16% à 124,9 euros
après l'annonce d'une croissance organique restée faible au
troisième trimestre mais très légèrement supérieure aux
attentes. Certains analystes estiment que le groupe de luxe a
évité le pire, d'autres soulignent que la croissance a été tirée
par les divisions les moins rentables, alors que Louis Vuitton
reste à la traîne et que les ventes de cognac Hennessy ont à
nouveau plongé en Chine. 
    KERING a perdu 0,93% à 144,3 euros et HERMES
INTERNATIONAL (+0,63% à 232,35 euros) a fini en tête
des trois seules hausses du SBF 120 devant SARTORIUS
STEDIM (+0,12% à 125,0 euros) et AREVA 
(+0,05% à 10,505 euros).
      
    * EDF abandonne a  abandonné 3,17% à 22,925 euros
et GDF SUEZ 5,42% à 17,105 euros.
    Le porte-parole du gouvernement a confirmé la nomination de
Jean-Bernard Lévy, PDG du groupe Thales (+0,8%) pour
remplacer Henri Proglio à la tête d'EDF. et
 
    Selon Le Figaro, GDF Suez a réuni mardi son comité des
nominations et a décidé, à l'unanimité, de proposer au conseil
d'administration la nomination d'Isabelle Kocher en tant
qu'administrateur directrice générale déléguée, en remplacement
de Jean-François Cirelli, l'actuel numéro deux du groupe et
ancien PDG de GDF. 
    
    * TOTAL a cédé 4,5% à 42,755 euros les cours du
pétrole ayant encore reculé sur fond d'offre excédentaire et de
prévisions de demande revues en baisse.
    
    * DANONE (-0,36% à 50,31 euros) a publié un
chiffre d'affaires meilleur que prévu au troisième trimestre, le
groupe agroalimentaire bénéficiant du rebond de sa branche
nutrition infantile en Asie ainsi que des performances positives
en Europe, en Russie et aux Etats-Unis. 
     
    * HAULOTTE GROUP a pris 2,75% à 11,6 euros après
que le fabricant de nacelles élévatrices a publié une forte
croissance de son activité au troisième trimestre.
 
    
    * GL EVENTS (+4,2% à 14,64 euros) a fait état
d'une croissance de 23,6% de son chiffre d'affaires au troisième
trimestre, à 197,9 millions d'euros, la société bénéficiant
"pleinement" des retombées des investissements réalisés ces
dernières années. 
    
    * GROUPE GORGE (+2,52% à 18,31 euros) a annoncé
que sa filiale Baumert venait de remporter une commande d'un
montant de près de 4,0 millions d'euros dans le cadre du projet
Novarka qui porte sur la conception, la construction et la mise
en service d'une nouvelle enceinte de confinement venant
protéger le sarcophage déjà existant autour du réacteur n° 4 de
la centrale de Tchernobyl. (Le communiqué: bit.ly/1u3o8gX)

 (Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, avec Pascale Denis,
édité par Jean-Michel Bélot)