LEAD 1-GB-Mulberry avertit encore sur ses résultats

mardi 14 octobre 2014 14h02
 

(Actualisé avec des précisions)

LONDRES, 14 octobre (Reuters) - Mulberry a averti mardi sur ses résultats pour la troisième fois cette année, ce que le fabricant britannique de sacs à main et d'accessoires de luxe explique par une chute de la fréquentation touristique qui a aggravé les effets de repositionnement.

A Londres, le titre cédait 10% vers 11h30 GMT. L'action a perdu jusqu'à 25% ce mardi, revenant à un plus bas de quatre ans, après que le groupe eut annoncé que son bénéfice imposable serait nettement en-deçà des attentes sur l'ensemble de son exercice clos en mars 2015.

Mulberry a fait état d'une baisse de 17% de son chiffre d'affaires sur les six mois au 30 septembre, à 64,7 millions de livres (81,7 millions d'euros), avec un recul de 9% de ses ventes au détail et de 31% de ses ventes en gros.

Le secteur du luxe est actuellement confronté à une baisse de la demande sur les marchés émergents comme la Chine et la Russie ainsi qu'au recul du nombre de touristes originaires de ces pays. Son concurrent Burberry a déclaré mardi que la conjoncture se détériorait.

Mulberry a également souffert de l'échec de son incursion dans le grand luxe, qui a pénalisé ses ventes et ses bénéfices et conduit au départ en mars du directeur général Bruno Guillon.

Le groupe, qui réalise 60% de ses ventes en Grande-Bretagne, s'est cependant dit confiant après son retour à une stratégie de prix plus raisonnables et a dit que ses nouveaux modèles de sacs Tessie et Cara Delevingne avaient été bien accueillis par les clients.

Mulberry a ajouté que ses ventes avaient été pénalisées par la baisse du nombre de touristes en provenance d'Asie. "Le fait est que la conjoncture a été plus difficile que prévu", a déclaré à Reuters le président du conseil d'administration Godfrey Davis.

"Je suis confiant sur le fait que le second semestre sera meilleur que le premier", a ajouté Godfrey Davis. Il prévoit un retour à la croissance des bénéfices l'année prochaine une fois achevé son programme d'ouvertures de magasins, ce qui réduira ses coûts. Ce programme se terminera avec l'ouverture de sa boutique amiral à Paris en 2015.

Le groupe, a déclaré Godfrey Davis, cherche toujours un nouveau styliste pour succéder à Emma Hill, à qui il doit le succès des sacs Alexa et Del Rey, dont le prix peut atteindre 4.500 livres. (Neil Maidment, Véronique Tison et Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)