LEAD 1-France-Macron relance le débat sur l'assurance chômage

dimanche 12 octobre 2014 00h03
 

par Emmanuel Jarry

PARIS, 12 octobre (Reuters) - Le ministre de l'Economie juge nécessaire une réforme de l'assurance chômage et estime même que l'Etat pourrait "reprendre la main" si les blocages "sont trop lourds", au risque de relancer un débat hautement sensible en France.

Après avoir déclenché un tollé en prônant une réforme des règles d'indemnisation des chômeurs, le Premier ministre, Manuel Valls, s'est efforcé mercredi de ramener le calme dans les esprits en renvoyant la question à des négociations entre les partenaires sociaux en 2016. (voir )

Le président François Hollande a paru prendre ses distances avec ce débat en estimant à Milan, en marge du sommet européen sur l'emploi, qu'il y avait déjà assez de sujets de réforme sur la table pour occuper le gouvernement.

Son ancien conseiller économique, aujourd'hui ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, remet cependant les pieds dans le plat dans une interview au Journal du dimanche.

"Il ne doit pas y avoir de tabou, ni de posture. L'assurance chômage est en déficit de quatre milliards d'euros", déclare-t-il. "Quel responsable politique peut s'en satisfaire ?"

"Il y a eu une réforme, elle est insuffisante. On ne pourra pas en rester là", ajoute-t-il.

Entre-temps, selon des sources européennes, Bruxelles a fait savoir à Paris qu'une des conditions pour que la France obtienne un nouveau délai pour ramener son déficit public à 3% du PIB est de s'engager sur une réforme de son marché du travail.

Une correction du projet de budget 2015 jugé par la Commission européenne trop éloigné de la cible et la promesse de réformes structurelles permettraient de "démarrer la discussion sur de meilleures bases", fait valoir une de ces sources.   Suite...