Mario Draghi attend une accélération du crédit au début 2015

jeudi 9 octobre 2014 17h14
 

WASHINGTON, 9 octobre (Reuters) - La crédit bancaire, dont l'anémie constitue l'une des principales entraves à la croissance de la zone euro, devrait se redresser sensiblement au début de l'an prochain, a déclaré jeudi le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi.

Depuis l'été 2013, les 131 grandes banques qui seront sous la supervision directe de la BCE à compter de novembre ont renforcé leur bilan de près de 203 milliards d'euros, par le biais d'augmentations de capital, d'émissions obligataires ou de bénéfices non distribués par exemple, a-t-il expliqué dans un discours prononcé à la Brookings Institution à Washington.

L'assainissement imposé aux banques par le biais d'un examen de la qualité des actifs (AQR) et de tests de résistance doit en principe les encourager à prêter davantage à l'économie de la zone euro, a-t-il poursuivi.

"Je pense que le crédit accélèrera au début de l'an prochain", a dit Mario Draghi. (Jan Strupczewski, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)