La CE approuve le projet nucléaire britannique Hinkley Point

mercredi 8 octobre 2014 11h52
 

BRUXELLES, 8 octobre (Reuters) - La Commission européenne a annoncé mercredi qu'elle donnait son feu vert au projet de centrale nucléaire de 19 milliards d'euros d'Hinkley Point en Grande-Bretagne, dont le maître d'oeuvre est EDF.

L'exécutif européen explique que Londres a accepté de modifier sensiblement les modalités de financement du projet, qui sollicite moins le contribuable britannique.

Ces changements réduisent la subvention au projet de plus d'un milliard de livres et font que la participation de l'Etat britannique au profit dépassera également le milliard de livres.

Un consortium emmené par EDF compte construire deux réacteurs EPR de 1.650 mégawatts conçus par Areva, qui produiront 7% environ des besoins en électricité de la Grande-Bretagne et qui seront en service pendant 60 ans.

Le projet est important pour le Royaume-Uni, qui veut renouveler 20% de son parc de réacteurs nucléaires dans la décennie à venir, comme pour la France, qui y voit l'occasion d'exporter ses technologies nucléaires. (Foo Yun Chee, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)