Silouanov veut raboter le plan de modernisation de l'armée russe

mardi 7 octobre 2014 18h42
 

MOSCOU, 7 octobre (Reuters) - La Russie n'a pas les moyens de financer son programme de modernisation des forces armées, a déclaré mardi le ministre russe des Finances, Anton Silouanov.

"Un nouveau programme de défense va être élaboré et nous voulons reconsidérer le montant des ressources budgétaires qui y seront consacrées afin de le rendre plus réaliste", a-t-il dit.

Silouanov est, au sein du gouvernement, le représentant d'une aile "pragmatique" qui estime que les dépenses publiques doivent être revues à la baisse en raison des contraintes qui pèsent sur la Russie, à commencer par les sanctions européennes et américaines que lui vaut sa politique en Ukraine.

Mais le vice-Premier ministre Dmitri Rogozine, chargé de la modernisation des forces armées, a déclaré qu'il n'était pas question de raboter le programme militaire. "Le programme en lui-même, de même que les fonds qui lui ont été alloués, ne peuvent être sujets à une révision", a-t-il dit récemment dans une interview au quotidien Kommersant.

Il reviendra au président Vladimir Poutine de trancher.

En l'état, le programme de dépense militaire, conçu en 2011, prévoit de moderniser 70% des équipements militaires de la Russie d'ici 2020 pour un coût estimé à 23.000 milliards de roubles (environ 450 milliards d'euros).

A l'époque de son élaboration, le gouvernement russe tablait sur une croissance annuelle du PIB de l'ordre de 6%. Elle ne devrait pas dépasser 0,5% cette année et le FMI comme la Banque mondiale prévoient une stagnation de l'activité russe sur les deux prochaines années.

"Lorsque nous adoptions ce programme de défense, les prévisions économiques et les projections de rentrées fiscales étaient totalement différentes. Aujourd'hui, nous ne pouvons plus nous le permettre", a insisté Silouanov. (Lidia Kelly; Henri-Pierre André pour le service français)