Altice veut racheter les actifs portugais du brésilien Oi

lundi 6 octobre 2014 21h53
 

par Leila Abboud

6 octobre (Reuters) - Altice, le câblo-opérateur du milliardaire Patrick Drahi, cherche à acquérir les actifs portugais de l'opérateur télécoms brésilien Oi, apprend-on d'une source proche du dossier.

"Les négociations ont commencé il y a quelques semaines et sont relativement avancées", indique-t-on de même source.

Face à une concurrence croissante d'opérateurs internationaux sur le marché brésilien, Oi a annoncé en octobre 2013 un projet de fusion Portugal Telecom pour créer un groupe de télécommunications d'une valeur d'environ 5,6 milliards d'euros, avec 100 millions d'abonnés.

Portugal Telecom a déjà transféré ses actifs locaux à Oi et conserve une participation minoritaire dans l'entité élargie, a rapporté lundi Bloomberg, citant une source proche du dossier. (bloom.bg/ZqMoBF)

Altice souhaite arriver à un accord concernant ces actifs dans les semaines à venir, selon Bloomberg.

Des représentants de Portugal Telecom et d'Oi n'ont pas voulu commenter ces informations.

Altice cherche des acquisitions pour renforcer sa présence en Europe. En avril, Numéricable, le câblo-opérateur français contrôlé par Altice, a racheté le deuxième opérateur mobile en France SFR à Vivendi.

Patrick Drahi a déclaré lors d'une conférence avec des investisseurs en septembre que la stratégie de son groupe consistait à chercher des cibles de rachat dans des pays où il est déjà présent, comme le Portugal et la Belgique.

Le titre de Portugal Telecom coté à la Bourse de New York gagnait 2% en fin d'après-midi 2,04 dollars. L'action avait chuté de 54% à Lisbonne depuis le début de l'année. (avec Anya George Tharakan à Bangalore, Brad Haynes à Sao Paolo et Sérgio Gonçalves à Lisbonne, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Matthieu Protard)