UBS France prévoit de réorganiser sa gestion d'actifs

lundi 6 octobre 2014 21h09
 

ZURICH/PARIS, 6 octobre (Reuters) - La branche française d'UBS prévoit de restructurer ses activités de gestion d'actifs et est en discussions avec les syndicats sur de possibles suppressions d'effectifs.

La banque suisse, qui cherche à renforcer son positionnement sur la banque privée, compte ainsi se maintenir comme le principal gestionnaire de fortune dans le monde.

"Une réorganisation est prévue pour CCR Asset Management", a déclaré une porte-parole d'UBS France lundi. "Dans ce cadre, un processus de consultation des instances représentatives du personnel est en cours."

Ces négociations avec les représentants du personnel portent sur un plan social.

La porte-parole d'UBS en France a indiqué que la procédure de consultation était toujours en cours et qu'elle ne pouvait pas donner plus de détails.

Elle a toutefois précisé que la réorganisation prévue n'était pas liée à l'enquête sur un blanchiment de fraude fiscale présumé qui vise la banque suisse en France.

Les juges français en charge de l'enquête ont évalué à un montant record de 4,88 milliards d'euros l'amende qui pourrait être infligée à la banque suisse si elle est reconnue coupable, selon une source proche du dossier.

Selon La Lettre de l'Expansion, qui avait initialement rapporté ces informations, les activités de banque privée et de banque d'affaires d'UBS en France pourraient aussi être touchées par une restructuration.

La porte-parole d'UBS France a toutefois indiqué que ces deux activités n'étaient pas menacées de plans sociaux. (Joshua Franklin à Zurich et Maya Nikolaeva à Paris, Matthieu Protard pour la version française, édité par Juliette Rouillon)