** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

lundi 6 octobre 2014 18h06
 

PARIS, 6 octobre (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé
lundi légèrement dans le vert, des indicateurs confirmant la fragilité de
l'économie de la zone euro ayant relancé les espoirs des investisseurs de voir
la Banque centrale européenne (BCE) décider bientôt de nouvelles mesures de
soutien.
    À Paris, le CAC 40 a pris 0,11%, soit 4,78 points, à 4.286,52
points. À Francfort, le Dax a progressé de 0,15% et à Londres, le FTSE
 a gagné 0,55%, porté par de bonnes performances des valeurs minières.
    Les indices européens confirment l'optimisme mesuré des marchés avec +0,17%
pour l'EuroStoxx 50 et +0,14% pour l'Eurofirst 300.
    Les commandes à l'industrie en Allemagne ont subi en août leur baisse la
plus forte depuis 2009 en raison de la petite forme de l'économie des pays
partageant la monnaie ainsi que des tensions géopolitiques 
    Un enquête publiée lundi montre par ailleurs que le moral des investisseurs
dans la zone euro a baissé pour le troisième mois consécutif en octobre pour
tomber à son plus bas niveau depuis mai 2013. 
    Si les chiffres allemands ont eu pour effet de faire baisser les rendements
de la plupart des obligations d'Etat de la zone euro, les marchés d'actions n'en
ont paradoxalement pas trop souffert, les investisseurs y voyant de bonnes
raisons pour la BCE de se lancer dans un programme d'assouplissement quantitatif
à l'américaine avec des rachats massifs de dette souveraine.
    "Le marché reste rivé aux discours des banques centrales sur leurs
politiques monétaires et il y a encore beaucoup de questions sans réponse sur le
calendrier du début du relèvement des taux par la Réserve fédérale et sur la
perspective d'un assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne",
estime Alexandre Baradez, analyste en chef chez IG France. "Nous prévoyons donc
des turbulences à très court terme."
    Les valeurs minières ont particulièrement brillé à Londres, soutenues par la
hausse des cours des métaux industriels. Rio Tinto, BHP Billiton
, Fresnillo et Antofagasta ont ainsi progressé de 1,5 à
3,8%.
     Ailleurs en Europe, le finlandais Nokia a pris 2,71% dans
l'espoir de débouchés pour ses brevets après l'annonce par Microsoft 
que Samsung lui avait versé un milliard de dollars de royalties en
2013 pour l'exploitation de brevets sur les téléphones mobiles utilisant le
système d'exploitation Android de Google.
    A Paris, Euro Disney a plongé de 9,54% après avoir dévoilé un plan
de recapitalisation d'environ un milliard d'euros prévoyant une augmentation de
capital et une restructuration de sa dette. 
    Après avoir ouvert à la hausse, Wall Street était orientée légèrement à
baisse à l'heure de la clôture en Europe et le dollar reculait face à un panier
de devises de référence tout en se maintenant proche d'un plus haut de quatre
ans. 
    Du côté du pétrole, les cours du Brent de la mer du Nord se sont stabilisés
un moment avant de retomber sous les 92 dollars le baril, pénalisés par la
vigueur du billet vert et l'abondance de la demande.     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
  

 (Patrick Vignal pour le service français)