LEAD 1-GB/Pétrole-Dragon Oil propose £500 mlns pour Petroceltic

lundi 6 octobre 2014 11h25
 

(Actualisé avec des précisions)

LONDRES, 6 octobre (Reuters) - Le groupe pétrolier coté à Londres Dragon Oil prévoit de faire une offre de 500 millions de livres (637 millions d'euros) sur Petroceltic pour renforcer sa présence en Algérie où il a récemment obtenu de nouvelles licences pétrolières et gazières.

Petroceltic a déclaré lundi que Dragon Oil avait l'intention de proposer 230 pence par action, soit une prime de 35% sur la moyenne récente de l'action du groupe irlandais.

A 09h15 GMT, le titre s'envolait de plus de 21% à 216,50 pence à Londres, tandis que Dragon Oil cédait 0,87%. Cette proposition ne constitue pas une offre ferme et doit encore être approuvée par l'actionnaire majoritaire de Dragon Oil.

Petroceltic s'est dit lundi disposé à accepter l'offre une fois que cet actionnaire majoritaire aura fait de même et si certaines autres conditions non précisées sont remplies.

L'un des principaux actifs de Petroceltic est le gisement gazier d'Ain Tsila en Algérie, un pays où Dragon Oil a récemment obtenu de nouvelles licences dans le cadre d'un consortium avec l'italien Enel.

Les principaux actifs de Dragon Oil sont situés au Turkménistan.

"Petroceltic apporterait à Dragon Oil des réserves supplémentaires dans des zones qui sont ses priorités", a déclaré un porte-parole de Dragon Oil, ajoutant que la transaction lui permettrait également de diversifier son portefeuille et de lui donner accès à des actifs dans la totalité du cycle d'exploration et de production.

Petroceltic a déclaré que l'opération était également assujettie à l'accord du gouvernement algérien.

"Nous ne voyons pas nécessairement cela comme un catalyseur pour les fusions et acquisitions dans le secteur mais cela pourrait être la première opération sous peu qui illustre la valeur du secteur", estiment dans une note les analystes de BMO Capital Markets.

(Karolin Schaps, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)