LEAD 2-Les élections laissent la Bulgarie dans le flou politique

dimanche 5 octobre 2014 21h10
 

(Actualisé avec réactions, contexte)

par Tsvetelia Tsolova et Angel Krasimirov

SOFIA, 5 octobre (Reuters) - La droite bulgare était en passe dimanche soir de remporter les élections législatives anticipées sans pour autant décrocher la majorité au Parlement, selon les premières projections, ce qui présage la formation d'une coalition une nouvelle fois trop fragile pour sortir la Bulgarie de l'instabilité politique et du marasme économique.

Le GERB (Citoyens unis pour le développement de la Bulgarie, droite), conduit par l'ancien Premier ministre Boïko Borissov, l'emporterait avec 33% des voix, selon les sondages sortie des urnes diffusés à la fermeture des bureaux de vote.

Les socialistes du PSB obtiendraient 16%.

La tâche de former le prochain gouvernement, le cinquième en moins de deux ans, devrait être compliquée par la forte fragmentation du Parlement, au sein duquel jusqu'à huit partis, un record, pourrait être représentés.

Autre signe de la désaffection des citoyens à l'égard de la classe politique, les instituts de sondage prédisent le taux de participation le plus faible depuis que la Bulgarie est sortie du communisme il y a un quart de siècle.

"Dans cette configuration, je ne vois pas comment un gouvernement peut être formé", a déclaré Boïko Borissov d'un air sombre à la presse.

Le chef du GERB semble toutefois vouloir relever le défi et s'est dit prêt à prendre "tous les risques" pour gouverner le pays. Il a annoncé que des discussions internes auraient lieu lundi au sein de sa formation pour décider de la marche à suivre.   Suite...