TIM engage Bradesco pour étudier une offre sur Oi-source

vendredi 3 octobre 2014 23h03
 

SAO PAULO/MILAN, 3 octobre (Reuters) - TIM Participaçoes , filiale de Telecom Italia, a engagé la filiale de banque d'investissement de Banco Bradesco en vue d'analyser une offre éventuelle sur l'opérateur télécoms concurrent Grupo Oi, a déclaré vendredi à reuters une source proche du dossier.

TIM et Bradesco se sont abstenu de tout commentaire.

Bradesco était l'un des conseillers de TIM lorsque celui-ci a tenté sans succès de prendre le contrôle de GVT, un fournisseur d'accès haut débit brésilien racheté par l'espagnol Telefonica voici quelques semaines.

L'acquitision d'Oi permettrait à Telecom Italia de renforcer sa position au Brésil, dont le marché des télécommunications est mûr pour une consolidation dans un contexte de baisse des profits et de ralentissement économique.

Selon une deuxième source au fait de la situation, prendre le contrôle d'Oi permettrait peut-être à Telecom Italia de devenir le premier opérateur télécoms intégré du Brésil. "C'est le bon choix mais c'est plus facile à dire qu'à faire", a-t-elle dit.

Oi, dont la dette approche les 19 milliards de dollars, a engagé en août le fonds Grupo BTG Pactual en vue d'étudier une éventuelle OPA sur TIM avec America Movil. BTG Pactual voudrait que Telefonica rejoigne le groupe mais ce dernier a déjà fort à faire avec GVT, avait dit en août à Reuters une source proche du dossier.

(Guillermo Parra-Bernal et Danilo Masoni, Wilfrid Exbrayat pour le service français)