Opposition au sein de la CE au projet nucléaire Hinkley Point

vendredi 3 octobre 2014 21h00
 

par Barbara Lewis et Foo Yun Chee

BRUXELLES, 3 octobre (Reuters) - Le projet de centrale nucléaire d'Hinkley Point, en Grande-Bretagne, et le financement qui l'accompagne, à base de fonds publics, soulève l'opposition d'un quart des commissaires européens qui souhaitent invalider le feut vert de la Commission européennes, ont dit des sources de l'Union européenne vendredi.

La Commission européenne avait fait savoir le mois dernier qu'elle approuverait le projet de 19 milliards d'euros d'EDF pour la construction d'une centrale nucléaire à Hinkley Point en Grande-Bretagne.

Le consortium emmené par EDF compte construire deux réacteurs EPR de 1.650 mégawatts conçus par Areva, qui produiront 7% environ des besoins en électricité de la Grande-Bretagne et qui seront en service pendant 60 ans.

Un exemplaire du projet de document où figure la décision de la CE et dont Reuters a pris connaissance montre que l'exécutif européen avalise le contrat avec quelques modifications faisant en sorte que l'Etat et le contribuable britanniques aient une part plus grande des bénéfices qui seraient dégagés et EDF une part plus petite.

Le projet est important pour le Royaume-Uni, qui veut renouveler 20% de son parc de réacteurs nucléaires dans la décennie à venir, comme pour la France, qui y voit l'occasion d'exporter ses technologies nucléaires.

Mais certains disent que le projet est en infraction vis-à-vis du droit européen régissant les aides publiques et des responsables des énergies renouvelables menacent de poursuivre la CE si elle donne son feu vert au projet Hinkley Point.

La décision fera l'objet d'une réunion au plus haut niveau au sein de la CE lundi et le collège des 28 commissaires, le président de l'exécutif Jose Manuel Barroso inclus, devrait procéder à un vote à huis clos mercredi.

Selon cinq sources différentes, sept commissaires s'opposent à ce que la CE avalise le financement d'Hinkley Point et même s'ils ne suffiraient pas à bloquer le feu vert, ils constituent une position exceptionnellement élevée.   Suite...