JPMorgan a vendu le négoce de matières premières à Mercuria

vendredi 3 octobre 2014 19h07
 

LONDRES, 3 octobre (Reuters) - JPMorgan Chase a finalisé la cession de son activité sur le marché physique des matières premières - l'une des plus puissantes tables de négoce dans le monde - au groupe suisse Mercuria.

Cette transaction, annoncée en mars pour un montant de 3,5 milliards de dollars, ne rapportera finalement que 800 millions de dollars à la banque américaine parce que Mercuria a racheté de moindres quantités que prévu de métaux et de pétrole, ont dit des sources.,

JPMorgan a décidé l'an dernier de vendre cette activité de négoce à la suite d'un durcissement marqué du cadre réglementaire imposé aux banques, encouragées à se recentrer sur leur métier de base de distribution de crédit, au détriment des activités spéculatives.

Les groupes de négoce privés, faiblement régulés, ont été les premiers à bénéficier du retrait des banques du trading de matières premières au cours des deux dernières années. (Dmitry Zhdannikov, Benoît Van Overstraeten pour le service français)