La CE ouvre une enquête approfondie sur la fusion Zimmer-Biomet

vendredi 3 octobre 2014 18h01
 

BRUXELLES, 3 octobre (Reuters) - La Commission européenne a annoncé vendredi l'ouverture d'une enquête approfondie sur le projet de rachat du spécialiste des prothèses orthopédiques Biomet par le groupe américain d'équipements médicaux Zimmer pour 13,4 milliards de dollars (10,7 milliards d'euros).

Bruxelles, qui avait suspendu en juin son examen du dossier, le jugeant incomplet, accentue ainsi la pression sur Zimmer pour qu'il fasse des concessions.

Vers 16h00 GMT, le titre Zimmer prenait 0,17% à 102,37 dollars à Wall Street, où le S&P 500 avançait de 0,82%.

"Il est essentiel de préserver la concurrence dans ces secteurs médicaux, celle-ci étant un moteur de l'innovation, de la qualité et du prix", a déclaré le commissaire à la Concurrence, Joaquin Almunia, cité dans un communiqué. "Ces marchés sont déjà concentrés et la Commission doit veiller à ce qu'une concurrence effective s'y maintienne afin d'éviter que patients et contribuables ne soient lésés."

Les autorités de la concurrence européennes ont déclaré que qu'elles se prononceraient le 16 février au plus tard.

Si Zimmer est autorisé à racheter Biomet, il deviendra le numéro deux mondial des produits orthopédiques derrière Johnson & Johnson. (Foo Yun Chee, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)