MONDIAL-Bugatti, épargné par VW, développe son prochain modèle

vendredi 3 octobre 2014 16h54
 

PARIS, 3 octobre (Reuters) - Volkswagen continue à financer avec largesse sa marque Bugatti, alors même que le groupe allemand prévoit des réductions de coûts douloureuses dans ses activités historiques.

Bugatti travaille "très intensément" sur le successeur de la Veyron, produite à 450 exemplaires et vendue à partir de 1,46 millions d'euros, a déclaré son directeur général Wolfgang Duerheimer dans une interview à Reuters pendant le Mondial de l'automobile à Paris.

"En termes de véhicules de qualité qui sont aussi des oeuvres d'art, vous ne trouverez personne qui puisse nous concurrencer", a ajouté Wolfgang Duerheimer, qui est également à la tête de Bentley.

L'abondance de biens chez Bugatti, dont les modèles à 1.200 chevaux s'adressent aux plus grandes fortunes, contraste avec l'austérité annoncée du côté de la marque Volkswagen, où la direction vise cinq milliards d'euros d'économies d'ici 2017.

Bugatti, qui détient le record de vitesse, ne semble pas concerné, et ce malgré les millions d'euros de pertes générés par modèle, selon l'analyste Max Warburton du cabinet Bernstein.

Les bénéfices de VW et de ses filiales de luxe Audi et Porsche permettent de subventionner Bugatti, dont les voitures sont assemblées dans son berceau de Molsheim, en Alsace. Ni VW ni Bugatti n'ont souhaité faire de commentaires sur les coûts de développement.

Dévoilée à Paris, la Veyron "Ettore Bugatti", avec sa calandre et une statue d'éléphant toutes deux en platine, sera limitée à trois exemplaires.

Le moteur 16 cylindres de la nouvelle Veyron pourrait être encore plus puissant que celui du modèle actuel qui permet une vitesse de pointe de plus de 400 km/h, a dit Wolfgang Duerheimer, sans donner plus de détails.

Les vingt dernières Veyron pourraient être vendues d'ici mi-2015, a-t-il ajouté.   Suite...