La reprise est là mais elle est trop faible-Lagarde

jeudi 2 octobre 2014 17h34
 

WASHINGTON, 2 octobre (Reuters) - L'économie mondiale pourrait être confrontée à une période prolongée de faible croissance en raison de ses difficultés à émerger d'un passé marqué par un fort endettement et un chômage élevé, a déclaré jeudi la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde.

Le rebond de l'économie s'avère plus faible que ce que le FMI avait prédit il y a six mois, a-t-elle ajouté, évoquant en particulier la situation dans la zone euro, où l'économie a stagné au deuxième trimestre.

"Oui, il y a une reprise mais, comme nous le savons tous et comme nous pouvons le sentir, le niveau de la croissance et de l'emploi n'est tout simplement pas assez bon", déclare Christine Lagarde dans le texte d'un discours qu'elle devait prononcer à l'université Georgetown à Washington.

"Le monde doit viser plus haut et faire plus d'efforts", a-t-elle ajouté avant de souligner les menaces que faisaient peser sur la reprise les risques financiers, notant que les valorisations avaient augmenté dans les pays avancés alors que la volatilité y reste faible, mais aussi les tensions géopolitiques.

Le FMI doit présenter mardi prochain ses nouvelles perspectives économiques mondiales. (Anna Yukhananov; Patrick Vignal pour le service français)