La BCE prête à faire davantage si l'inflation reste basse-Draghi

jeudi 2 octobre 2014 15h05
 

NAPLES, Italie, 2 octobre (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) se tient prête à recourir à de nouvelles mesures non conventionnelles si nécessaire pour lutter contre une inflation basse prolongée dans la zone euro, a déclaré jeudi son président, Mario Draghi.

"Si cela devait s'avérer nécessaire pour traiter les risques d'une période trop prolongée de faible inflation, le conseil des gouverneurs est unanime dans son engagement à utiliser des instruments non conventionnels supplémentaires dans le cadre de son mandat", a déclaré Mario Draghi lors d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion du conseil des gouverneurs de la BCE à Naples.

L'inflation dans la zone euro a ralenti à 0,3% en septembre, s'éloignant davantage de l'objectif de la BCE d'un taux légèrement inférieur à 2%.

La BCE a déjà pris une série de mesures pour relancer le crédit et lutter contre le risque de déflation, accordant notamment aux banques des prêts bon marché à long terme ciblés (TLTRO). L'institut d'émission et de contrôle a annoncé en outre un programme d'achat de prêts titrisés (ABS) et d'obligations sécurisées. (Paul Carrel,; Patrick Vignal pour le service français)