France-Le respect de la trajectoire des comptes pas acquis-HCFP

mercredi 1 octobre 2014 11h08
 

PARIS, 1er octobre (Reuters) - Le respect de la nouvelle trajectoire des finances publiques présentée par le gouvernement dans le cadre du projet de loi de finances pour 2015 n'est "pas acquis", estime le Haut Conseil des finances publiques, qui estime aussi que le scénario macroéconomique retenu par le gouvernement pour les années 2016-2017 repose sur des hypothèses trop favorables.

Le projet de budget 2015 présenté mercredi prévoit que le déficit public, qui comprend les comptes de l'Etat, les comptes sociaux et ceux des collectivités territoriales, ne devrait quasiment pas baisser l'an prochain, atteignant 4,3% du PIB, après un dérapage à 4,4% cette année au lieu des 3,8% prévus.

La nouvelle trajectoire des finances publiques qui l'accompagne prévoit un déficit public à 3,8% du PIB en 2016 puis 2,8% en 2017. (Voir la nouvelle trajectoire )

Dans un avis publié mercredi, le HCFP, présidé par le premier président de la Cour des comptes Didier Migaud, estime que "même si cette nouvelle trajectoire est moins ambitieuse que les précédentes, son respect n'est pas acquis".

La HCFP considère par ailleurs que le "scénario macroéconomique du gouvernement pour les années 2016-2017 est plus réaliste" que le précédent mais qu'il "continue de reposer sur des hypothèses trop favorables sur l'environnement international et sur l'investissement".

Le gouvernement a abaissé ses prévisions de croissance à 0,4% cette année et 1,0% l'an prochain, au lieu de 1,0% et 1,7% auparavant, et ses prévisions d'inflation à 0,6% en 2014 et 0,9% en 2015. La croissance accélèrerait par la suite, à 1,7% en 2016 et 1,9% en 2017.

Concernant les hypothèses de croissance potentielle, que le gouvernement a choisi d'aligner sur celles de la Commission européenne, le HCFP considère que "l'estimation de 1,0% en 2014-2015 et de l'ordre de 1,2% en moyenne pour les années 2016-2019 constitue une hypothèses acceptable."

Pour le papier général sur le budget 2015

(Marc Joanny, édité par Jean-Baptiste Vey)