30 septembre 2014 / 20:45 / dans 3 ans

LEAD 2-Wall Street recule après des indicateurs mal accueillis

(Actualisé avec dollar, pétrole)

* Le Dow a perdu 0,17%, le S&P-500 et le Nasdaq 0,28%

* Les indicateurs affectent la tendance

* Le pétrole au plus bas depuis deux ans

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK, 30 septembre (Reuters) - Wall Street a terminé mardi en légère baisse, des indicateurs inférieurs aux attentes annulant l‘effet de la hausse des valeurs technologiques, eBay et Apple en tête.

L‘indice Dow Jones a reculé de 0,17% (28,32 points) à 17.042,90 points. Le Standard & Poor’s 500, plus large, a cédé 5,51 points, soit 0,28%, à 1.972,29 points. Le Nasdaq Composite a également perdu 0,28% (12,42 points à 4.493,390 points).

Les indices de référence reculent sur l‘ensemble du mois de septembre avec -0,3% pour le Dow, -1,5% pour le S&P et -1,9% pour le Nasdaq.

Sur l‘ensemble du troisième trimestre, ils progressent en revanche, de 1,3% pour le Dow, de 0,6% pour le S&P et de 1,9% pour le Nasdaq.

La confiance du consommateur aux Etats-Unis s‘est nettement détériorée en septembre par rapport au mois précédent pour tomber à son plus bas niveau depuis mai, montre l‘enquête mensuelle publiée mardi par le Conference Board.

Autre indicateur peu apprécié par les marchés, le prix moyen des maisons a reculé en juillet, selon l‘enquête mensuelle S&P/Case-Shiller, alors que les économistes l‘attendaient inchangé.

Aux valeurs et contre la tendance, eBay s‘est adjugé 7,53% après avoir annoncé son intention de se scinder en deux l‘an prochain pour séparer ses activités historiques de celles de sa filiale de paiement PayPal.

LES COURS DU PÉTROLE CHUTENT

Apple a pris 0,63% après l‘autorisation par la Chine de la commercialisation de l‘iPhone 6 à partir du 17 octobre.

DreamWorks a en revanche chuté de 3,22%. Les négociations avec SoftBank <9984.T pour le rachat des studios d‘animation, qui avaient fait bondir lundi l‘action de 26%, sont dans l‘impasse.

Les investisseurs restent attentifs à la situation à Hong Kong où des dizaines de milliers de personnes continuent de manifester en faveur de la démocratie.

Un certain attentisme se manifeste par ailleurs à l‘approche de la publication, vendredi, des chiffres du chômage pour le mois de septembre.

Le dollar a atteint un plus haut de quatre ans face à un panier de devises de référence, porté par des anticipations de nouvelles mesures de stimulation de la part de la Banque centrale européenne (BCE) après l‘annonce d‘un ralentissement de l‘inflation dans la zone euro en septembre.

La vigueur du dollar et l‘abondance de l‘offre ont fait chuter les cours du pétrole à leurs niveaux les plus bas depuis plus de deux ans.

Les prix du pétrole aux Etats-Unis et en Europe se sont écroulés depuis fin juin, l‘abondance de la production au Proche-Orient, en Afrique et aux Etats-Unis balayant les craintes que les tensions géopolitiques font peser sur l‘approvisionnement.

Patrick Vignal pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below