Macron fait l'éloge de la réforme chez Renault Sandouville

mardi 30 septembre 2014 18h49
 

SANDOUVILLE (Seine-Maritime), 30 septembre (Reuters) - Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a fait mardi l'éloge de la France qui se réforme à l'usine Renault de Sandouville, qui a connu une profonde mutation ces dernières années.

Le site de voitures haut de gamme du constructeur français, dont l'avenir a semblé un temps compromis, a été transformé pour produire uniquement des véhicules utilitaires pour les marques Renault et Opel, mais aussi pour Fiat à compter de 2016.

"L'exemple de Sandouville est à mes yeux une vraie illustration que le modèle productif français a un avenir, doit avoir une ambition", a déclaré Emmanuel Macron lors de l'inauguration de la nouvelle chaîne de fabrication du fourgon Trafic, dont la dernière génération a été relocalisée en France depuis l'Espagne.

"Nous sommes quand même dans un drôle de pays, qui pense que le rêve de demain, c'est la nostalgie de son passé, qui pense trop souvent qu'il n'y a pas d'alternative entre le fracas et l'immobilisme, entre la brutalité du vaste monde et le recroquevillement sur soi", a poursuivi le ministre, partageant l'estrade avec le PDG de Renault Carlos Ghosn.

"Ce que vous avez montré avec Sandouville, c'est qu'on pouvait décider pour soi-même de se réformer, d'aller de l'avant, de se transformer (...), d'aller chercher de nouveaux type de véhicules (...) pour pouvoir produire à nouveau ici, pour pouvoir réussir." (Gilles Guillaume, édité par Benjamin Mallet)