Les discussions entre SoftBank et DreamWorks dans l'impasse-sces

mardi 30 septembre 2014 10h16
 

30 septembre (Reuters) - Les discussions en vue d'un rachat du studio américain DreamWorks Animation par l'opérateur télécoms japonais SoftBank se sont "refroidies", ont dit des sources au Japon mardi, confirmant une information du Wall Street Journal.

Une source de SoftBank a précisé que des négociations avaient bien eu lieu mais qu'elles ne semblaient mener "nulle part".

Deux sources bancaires de deux institutions différentes ont affirmé que les discussions s'étaient "refroidies" avant même les premières informations de presse, l'une d'elles imputant l'impasse au prix demandé par DreamWorks.

"Leur intérêt a été réel, mais le prix a refroidi les ardeurs", a dit cette source.

Dans les échanges d'après-Bourse à Wall Street lundi soir, DreamWorks retombait lourdement de 9% après avoir bondi de 26% pendant la séance en réaction aux informations sur l'intérêt supposé de SoftBank.

Le Wall Street Journal a rapporté lundi que les négociations étaient dans l'impasse mais pourraient reprendre pour déboucher non pas sur une OPA mais sur un partenariat dans les contenus. (on.wsj.com/YIaXt0)

Allison Rawlings, porte-parole de DreamWorks Animation, a déclaré que l'entreprise ne commenterait pas les rumeurs de marché.

Basé à Glendale, en Californie, DreamWorks a été fondé en 1994 par Steven Spielberg, David Geffen et Jeffrey Katzenberg. DreamWorks Animation a ensuite été séparé en 2004 des studios DreamWorks et il est surtout connu pour ses franchises des films "Shrek" et "Madagascar".

Softbank, également présent dans les médias et les contenus, vient de réaliser de son côté une plue-value de 4,6 milliards de dollars (3,6 milliards d'euros) avec la mise en Bourse du géant chinois du commerce électronique Alibaba, dont il reste le premier actionnaire avec une participation de 32%. (Sai Sachin R à Bangalore, Yoshiyasu Shida et Taiga Uranaka à Tokyo, Véronique Tison pour le service français)