Poursuite des discussions sur le gaz russe vers Kiev, dit Moscou

lundi 29 septembre 2014 15h51
 

ASTRAKHAN, Russie/PRAGUE, 29 septembre (Reuters) - La Russie et l'Union européenne poursuivront leurs discussions relatives à l'approvisionnement de l'Ukraine en gaz jeudi ou vendredi à Berlin, a annoncé lundi le ministre russe de l'Energie, Alexander Novak.

Vendredi, le commissaire européen à l'Energie, Günther Oettinger, avait déclaré qu'il y avait de "très fortes chances" qu'un accord temporaire permettant d'assurer l'approvisionnement de l'Ukraine en gaz cet hiver - garantissant à Kiev au moins cinq milliards de mètres cubes sur les six mois à venir - soit signé.

Lundi, l'ambassadeur tchèque chargé de la sécurité énergétique, Vaclav Bartuska, a estimé lors d'une conférence organisée par Reuters à Prague qu'on ne pouvait raisonnablement s'attendre à ce que le gaz russe transite sans encombre par l'Ukraine cet hiver et que l'Europe devait s'attendre à des perturbations.

Les combats entre les forces ukrainiennes et les séparatistes pro-russes bloqueront les flux à un moment ou un autre, a-t-il fait valoir, exprimant son scepticisme sur la viabilité du cessez-le-feu conclu début septembre à Minsk.

"Notre scénario de base pour cet hiver est qu'il n'y aura pas de gaz via l'Ukraine, pas de transit cet hiver", a-t-il dit.

La Russie a coupé le gaz à l'Ukraine en juin en raison d'un différend entre les deux pays sur la note de gaz de Kiev. Cette année, le russe Gazprom a d'ailleurs fortement réduit ses livraisons de gaz à l'Europe via l'Ukraine, préférant livrer ses clients via d'autres chemins.

Vaclav Bartuska a déclaré que les Tchèques avaient tiré les leçons du différend gazier de l'hiver 2009 quand la Russie avait cessé ses livraisons via l'Ukraine, laissant l'Europe rechercher d'autres solutions pour lutter contre le froid.

L'ambassadeur a estimé que la Bulgarie et la Hongrie pourraient être les Etats de l'Union européenne les plus touchés, et qu'en dehors de l'UE, la Moldavie et la Serbie souffriraient le plus. (Daria Korsounskaïa, Michael Kahn, Jan Lopatka et Jason Hovet; Danielle Rouquié pour le service français, édité par Eric Faye)