LEAD 1-Plan au printemps pour les raffineries Total-sources

vendredi 26 septembre 2014 15h42
 

* Le plan portera sur les raffineries françaises du groupe

* Il pourrait inclure des réductions de capacités

* Aucun des 5 sites de Total ne sera complètement fermé-syndicat

* Celui de La Mède sera réorganisé-FO

* Total ne fait pas de commentaires (Actualisé avec nouvelles sources)

par Michel Rose et Benjamin Mallet

PARIS, 26 septembre (Reuters) - Total se donne jusqu'au printemps 2015 pour élaborer un plan pour ses raffineries françaises, qui pourrait inclure des réductions de capacités mais n'entraînerait pas de fermeture de site, a-t-on appris vendredi de sources syndicales.

Les marges de raffinage européennes de Total ont chuté cette année à leurs plus bas niveaux depuis près de quatre ans, le secteur faisant face en Europe à la concurrence des sites du Moyen-Orient, des surcapacités et une baisse de la consommation d'essence et de diesel.

Après plusieurs semaines de conflit social et la fermeture des activités de raffinage de Dunkerque, Total s'est engagé en 2010 à ne pas fermer de raffinerie en France pendant cinq ans, un délai qui expirera donc l'an prochain.   Suite...