LEAD 1-Passera prépare un plan de renflouement de Monte Paschi-sources

vendredi 7 octobre 2016 21h57
 

(Actualisé avec nouvelles source, précisions)

LONDRES, 7 octobre (Reuters) - Corrado Passera, ancien ministre italien de l'Industrie et ex-dirigeant d'Intesa Sanpaolo, est en train de travailler à un plan alternatif de sauvetage de la banque Monte dei Paschi di Siena , le projet de recapitalisation de cinq milliards d'euros arrangé par JPMorgan peinant à trouver les soutiens nécessaires parmi les investisseurs, a-t-on appris de trois sources proches du dossier.

Corrado Passera coopère sur le dossier avec plusieurs sociétés de capital-investissement, parmi lesquelles le spécialiste américain du rachat d'entreprises Warburg Pincus, et son projet pourrait inclure une augmentation de capital réservée de deux à 2,5 milliards d'euros, ont précisé les sources.

Deux d'entre elles ont ajouté qu'aucun des fonds approchés par Passera ne s'était engagé à financer l'opération.

"Ils sont simplement ouverts à l'idée d'une opération sujette à une étude financière approfondie", a dit une source. Une autre a déclaré qu'aucun accord n'était imminent.

Une source proche du consortium de banques d'investissement emmené par JPMorgan a déclaré que celui-ci restait confiant dans le succès de son projet.

JPMorgan recherche également des investisseurs à même de participer à une augmentation de capital réservée mais n'en a trouvé aucun pour l'instant, ont dit plusieurs sources.

Des discussions récentes avec un fonds souverain n'ont pas abouti, a précisé l'une d'elles, ajoutant que cet échec avait ravivé les craintes d'un éventuel appel au soutien de l'Etat italien.

La plupart des investisseurs étrangers sont réticents à s'engager avant le référendum constitutionnel du 4 décembre, qui pourrait aboutir au départ du président du Conseil, Matteo Renzi, expliquent des sources bancaires.

"Aucun comité d'investissement n'approuvera une opération concernant Monte Paschi sans connaître le résultat du référendum italien", a dit un investisseur proche de la banque.

(Pamela Barbaglia; Marc Angrand pour le service français)