LEAD 2-Les créations d'emploi moins fortes que prévu aux Etats-Unis

vendredi 7 octobre 2016 16h02
 

(Actualisé avec précisions sur juillet et août, réaction, marchés)

par Jason Lange

WASHINGTON, 7 octobre (Reuters) - Les créations d'emploi ont ralenti de manière inattendue en septembre aux Etats-Unis, pour un troisième mois consécutif, ce qui pourrait affaiblir les arguments en faveur d'une prochaine hausse des taux de la part de la Réserve fédérale.

Le nombre de créations d'emploi non-agricole a atteint 156.000 le mois dernier, après 167.000 en août, chiffre révisé en hausse par rapport aux 151.000 donnés en première estimation, a annoncé vendredi le département du Travail.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à 175.000 créations de postes en septembre.

Pour juillet et août, les chiffres révisés montrent que l'économie américaine a créé 7.000 emplois de moins sur ces deux mois par rapport aux précédentes estimations.

Le taux de chômage a augmenté d'un dixième de point le mois dernier, à 5,0%, ce qui est dû en partie à un afflux d'Américains sur le marché du travail.

"C'est suffisamment bon pour ne pas alimenter les inquiétudes sur un glissement des Etats-Unis" dans une récession économique, a commenté Michael Jones chez RiverFront Investment Group. "Mais ce n'est bon au point de précipiter une action immédiate de la part de la Fed."

Janet Yellen, la présidente de la Fed, estime que l'économie américaine doit créer moins de 100.000 emplois par mois pour suivre le rythme d'accroissement de la population. Les Etats-Unis en ont créé environ 180.000 par mois en moyenne depuis le début de l'année, un rythme que Janet Yellen juge "intenable".   Suite...