LEAD 1-GB/Hammond-L'accent sera mis sur le PIB/habitant

jeudi 6 octobre 2016 17h05
 

(Actualisé avec CNBC)

LONDRES, 6 octobre (Reuters) - Philip Hammond, le ministre des Finances britannique, a déclaré jeudi qu'il s'emploierait à augmenter le Produit intérieur brut (PIB) en améliorant la productivité.

"Ce que nous devons promouvoir, c'est la croissance du PIB par habitant. Il faut que notre croissance économique trouve sa source dans une amélioration de la productivité et non pas seulement en incorporant toujours plus de personnes peu qualifiées dans l'économie", a dit Hammond à Bloomberg TV à New York.

Au vu de statistiques publiées ce jeudi, la productivité britannique reste depuis plusieurs années à la traîne, conséquence d'une croissance alimentée surtout par une immigration croissante en provenance de l'Union européenne (UE).

Hammond a ajouté que Londres examinait les avantages et les inconvénients qu'il y avait à rester dans une union douanière avec l'UE, estimant que rester en dehors impliquerait des coûts particuliers pour les industriels tels que les constructeurs d'automobiles.

S'exprimant par la suite à l'antenne de la chaîne de télévision CNBC, Hammond a dit que toute décision quant à l'opportunité d'engager une nouvelle procédure d'assouplissement quantitatif (QE) pour stimuler l'économie serait prise avec beaucoup de prudence.

"J'ai approuvé une salve d'assouplissement quantitatif au début août, en réaction au choc que l'économie avait subi, mais nous sommes conscients des répercussions d'un QE et à cet égard nous serons prudents et circonspects", a-t-il dit.

Le Premier ministre Theresa May avait dit mercredi que des taux bas et l'assouplissement quantitatif comportaient des effets secondaires dommageables. (William Schomberg et David Milliken, Lindsay Dunsmuir, Wilfrid Exbrayat pour le service français)